Une communication responsable au sein de votre entreprise

Vous triez vos déchets, mangez local et avez réduit le chauffage de la maison. Dans votre entreprise, vous avez engagé une démarche RSE. Mais avez-vous pensé à intégrer votre communication responsable dans votre plan environnemental ?

Pour vous aider, voici quelques pistes qui vous permettront d’alléger votre empreinte écologique.

Ecologie entre nos mains

Une communication responsable sur l’impression

Quel que soit le support de communication print que vous désirez créer, il existe des actions faciles à mettre en œuvre sur le choix des prestataires, la politique d’achats durables ou tout simplement des choix graphiques. En plus, ces actions en plus d’avoir un impact environnemental réduit auront également un impact qui peut s’avérer positif pour votre budget communication.

    • Faites le choix de supports de communication allégés en couleurs. En limitant la surface recouverte de couleurs, vous utiliserez moins d’encre pour vos impressions et donc limitez les déchets.
    • Optimisez la forme de votre support pour éviter les gâchis en termes de découpes et du nombre de pages d’impression. En effet, il existe des formats standards. Avoir un format personnalisé, c’est prendre le risque d’avoir des parties de papier non utilisées.
    • Vérifiez la qualité d’impression : s’agit-il de papier éco-responsable ? L’encre utilisé est-elle intégré dans un processus de recyclage ? Il existe des imprimeurs spécialisés dans l’éco-conception. Les choisir vous permettra de réduire votre impact.
    • Imprimez avec parcimonie : dans une ère de plus en plus tournée vers le digitale, quelle est la place de l’impression papier dans votre stratégie de communication ? Pensez également que pour certains documents, il y aura une mise à jour régulière. Dans ce cas, les supports non distribués vont se retrouver directement dans le bas à recycler. Ce qui n’est bon ni pour votre impact environnemental, ni pour votre porte-monnaie.
    • Assurez-vous de l’intérêt porté à votre support avant de le distribuer. Si votre flyer doit finir à la poubelle dans les 2 minutes qui suivent votre rencontre avec votre interlocuteur, non seulement vous aurez dépensé de l’argent pour rien, mais vous aurez également dépensé des ressources inutilement.

Utiliser les ressources numériques

D’après les chiffres de l’ADEME, le numérique a représenté 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre en 2018, la moitié étant dues aux infrastructures réseau et aux data centers. Dans le monde, 8 à 10 milliards d’emails sont envoyés  PAR HEURE !

Comment réduire votre impact ?

  • Pas trop d’images : les images sont gourmandes en ressources. Sur votre site web, ou dans votre plaquette que vous envoyez par mail, réduire la taille et le nombre d’images fera gagner en consommation numérique
  • Limitez les pièces jointes : mieux vaut mettre un lien dans votre message vers un document stocké sur votre site web que de mettre un fichier en pièce jointe
  • Et lui, il a besoin de recevoir ce mail ? Mettre toute l’équipe en copie d’un message quand juste une ou deux personnes sont réellement concernées utilise des ressources pour rien
  • La signature mail, ce n’est pas systématique : quand vos interlocuteurs vous connaissent, pas besoin de la signature mail. Et le logo ? Lui aussi peut être évité pour ne pas surcharger les serveurs
  • Une base de données mise à jour : évitez les doublons, enlevez les adresses inactives et n’envoyez vos campagnes d’emailing qu’aux personnes réellement concernées.
  • Choix de l’hébergeur : choisissez votre hébergeur en fonction de son implication dans des choix techniques qui limitent son empreinte écologique

Réaliser un événement éco-responsable

Que vous soyez organisateur ou participant, un événement, cela se prépare. Et pour optimiser votre logistique d’un point de vue responsable, il y a plusieurs aspects à prendre en compte:

  • Privilégiez un lieu facilement accessible en transports en commun. Si le lieu est éloigné, pourquoi ne pas mettre en place des navettes gratuites ?
  • Pensez réutilisable : un roll-up sera plus facilement réutilisable qu’une toile tendue sur le mur du stand
  • Choix des matériaux : utilisez plutôt des matériaux recyclables ou ayant un eco-label. Pour cela, définissez en amont avec votre standiste ce que vous désirez faire.
  • Quels besoins sur le stand ? Avez-vous réellement l’utilité de cette fontaine à eau ? Avez-vous optimisé votre consommation électrique ? Réfléchissez bien et supprimez le superflu.
  • Des goodies écologiques : de nombreuses sociétés proposent désormais des objets en matières naturelles ou recyclées. Vous pouvez même les remplacer par du dématérialisé (un arbre planté pour chaque participant)
  • La restauration : pas de gâchis sur la nourriture ! Souvent, on a peur de manquer et on prévoit beaucoup trop. Si c’est le cas, il est toujours possible de s’associer à un organisme qui peut gérer vos surplus. Et pas de déchets plastiques si cela peut être évité. Il existe désormais pour les plats à emporter des entreprises qui proposent des boites recyclables.

Des outils pour vous aider

Si vous ne savez pas trop par où commencer, plusieurs sites et outils peuvent vous aider à optimiser votre communication de manière responsable :

  • Le site de l’ADEME est bien évidemment la base. Vous y trouverez de nombreuses informations, fiches et articles pour vous accompagner.
  • L’extension de navigateur Carbonalyser de Shift Project : vous permet de visualiser la consommation électrique et les émissions de gaz à effet de serre (GES) associées à votre navigation internet.
  • Testez votre site web avec ecoindex.fr : en quelques minutes, vous aurez un audit de votre performance environnementale, votre empreinte technique et votre empreinte environnementale. Vous y trouverez également des conseils pour l’optimisation.
  • Pour vos événements, privilégiez les organismes répondant à la norme 20121, événementiel pour un développement durable
  • Sur le site de Citeo, découvrez comment éco-concevoir vos papiers et visualisez directement sur votre devis les impacts environnementaux de vos imprimés publicitaires